Labyrinthe en Y

Test d'alternance spontanée, mémoire de travail, comportement exploratoire,...

Labyrinthe en Y

La localisation de l’animal dans le labyrinthe en Y peut être effectuée soit avec des faisceaux infrarouges, soit avec notre système de videotracking. Le dispositif d’analyse vidéo peut être utilisé avec différents appareils Imetronic, openfields ou labyrinthe (Y, T, en croix surélevé, water maze, radial maze,…).

 

Appareil

Notre labyrinthe en Y est constitué de :

  • structure en PVC formant un « Y »,
  • basculement du « Y » pour faciliter le nettoyage,
  • trois portes coulissantes pour configurer en « choix forcé » ou « choix libre »,
  • capteurs pour la localisation.

Chaque labyrinthe en Y est relié à une interface électronique, qui assure la mise en forme des signaux issus des capteurs infra-rouges et permet la communication avec l’ordinateur.

DCP_0003     Ymaze

Nous proposons également un labyrinthe en Y rotatif.

Logiciel

Le logiciel sous Windows permet de gérer 10 labyrinthes en Y de manière simultanée et indépendante.

  • suivi graphique,
  • gestion par phase : choix forcé, choix libre,
  • affichage des entrées et temps passés dans chaque bras,
  • enregistrement des positions et changements de position,
  • rejouer l’enregistrement,

Un module logiciel pour la gestion des fichiers d’enregistrement permet le calcul des variables de sortie et leur disposition dans un fichier compatible avec Microsoft Excel :

  • temps de latence,
  • temps passé dans chaque bras,
  • % temps passé dans chaque bras,
  • nombre d’entrées dans chaque bras,
  • % nombre d’entrées dans chaque bras

La présentation des variables de sortie dans un fichier importable sur Microsoft Excel.

Office Excel

 

 

 

Couplage électrophysiologie / Optogénétique

Nous proposons une solution de couplage de l’analyse du comportement avec des enregistrements électrophysiologiques ou de l’activation optogénétique.

Dans le cas de l’électrophysiologie, nous proposons :

  • l’équipement d’un collecteur tournant électrique 64 voies, pourvu d’un système perfectionné d’assistant en rotation et en redressements, voir ici.
  • l’envoi de signaux TTLs synchrones avec nos entrées et sorties électriques, de manière à signer les évènements comportementaux sur les tracés électrophysiologiques.

Dans le cas de l’activation optogénétique, nous avons développé :

  • un assistant en rotation et en redressements, compatible avec un collecteur tournant optique,
  • un système d’activation pour lasers. Ce boîtier permet l’envoi de signaux à une fréquence de 500 Hz, de manière à ce que l’expérimentateur décide en fonction du comportement mesuré pendant l’expérience, d’activer le laser selon une fréquence spécifique.